Brexit : clap de fin

qu-est-ce-que-le-brexit-europe-d5817cfff3.jpg

Le 31 janvier 2020 à minuit (heure de Bruxelles), le Royaume-Uni a quitté l’Union européenne.

Les grandes étapes de cet événement historique:

-Le 23 juin 2016, lors d’un référendum organisé par l’ancien Premier ministre David Cameron, 51,9 % des Britanniques ont choisi de quitter l’UE. Après le déclenchement de l’article 50 du traité sur l’Union européenne le 29 mars 2017, le Royaume-Uni et les 27 autres pays membres de l’Union européenne se sont donné deux ans pour préparer la sortie effective du pays. Le Brexit a toutefois été repoussé à plusieurs reprises, jusqu’à la date du 31 janvier 2020.

-Le 17 octobre 2019, un nouvel accord de sortie a été conclu entre le Royaume-Uni et les Européens. Il a été définitivement adopté par le Parlement britannique le 22 janvier, puis par le Parlement européen le 29 janvier.

-Entre juillet 2016 et juillet 2019, c’est la Première ministre Theresa May qui a mené les discussions sur la sortie de son pays face aux négociateurs européens. Démissionnaire, elle a été remplacée par Boris Johnson le 23 juillet 2019, largement confirmé par des élections législatives anticipées en décembre.

Pour rappel, les questions européennes sont au programme des QCM des IRA. La sortie du Royaume Uni est un événement historique à graver dans les mémoires. Voilà un sujet tout trouvé pour les jurys du concours.

L’essentiel à retenir pour le concours :

– bien réviser la procédure de retrait d’un Etat qui a été introduite par le traité de Lisbonne (clause de retrait) : voir fiches QCM de notre préparation IRA, c’est au programme officiel !!!!!

– c’est un événement historique : 1er retrait d’un pays dans l’histoire de la construction européenne. Un événement de cette nature était jusqu’à présent tellement inenvisageable que les traités ne prévoyaient pas cette hypothèse… jusqu’au récent traité de Lisbonne

– il est intéressant de voir le Brexit dans la continuité des récentes crises qui ont secoué l’UE : crise grecque, crise de l’euro, crise des migrants….. : comment alors « réenchanter l’Europe » ? comment lui redonner du sens et une vision politique ? Il est symptomatique de constater que les eurosceptiques gagnent du terrain dans les pays fondateurs de l’UE alors que les nouveaux arrivants sont les plus enthousiastes  (syndrome de l’enfant gâté ?)

 – mais finalement n’est ce pas le signe du succès de l’UE ? : l’UE a réussi l’essentiel : la paix en Europe, souveraineté alimentaire, prospérité économique, rapprochement des citoyens avec  Schengen, Erasmus…. les citoyens ont la mémoire courte et ont tendance à ne voir que ce qui ne fonctionne pas bien

– l’UE est ce que les Etats décident d’en faire : l’UE est victime des « populismes » nationaux : quand quelque chose ne marche pas, on accuse l’Europe (crise des migrants, etc…), quand ça fonctionne, chaque pays tire la couverture à son seul avantage…. On pourrait poser le problème différemment : les difficultés de l’UE dans certains domaines (crise de l’euro, migrants, etc…) ne sont elles pas plutôt la conséquence de « pas assez d’Europe » que de « trop d’Europe » ?

– relativiser la sortie du RU : symboliquement c’est fort, mais le RU a toujours eu une vision très particulière de la construction européenne : une zone de libre échange.  Il était en dehors de l’essentiel : zone euro et Schengen.

– paradoxalement, la sortie du RU va peut être permettre de relancer la construction européenne et même de l’accélérer car le RU freinait beaucoup de dossiers majeurs comme la politique de défense commune (du fait de leur attachement à l’OTAN) et la politique étrangère commune. L’UE avancera peut être davantage vers une vraie union politique  (et pas seulement économique), ce qui pourrait permettre de redonner vie au projet européen et de (re)séduire les citoyens européens. Sauf si d’autres pays suivent le chemin du RU d’ici là….

– réflexion personnelle : Du danger du référendum… surtout en temps de crise …. Tocqueville avait bien vu les limites de la démocratie: le peuple et ses passions, un pure sujet de dissertation en sciences politiques. Le peuple doit il vraiment décider de tout et surtout tout le temps ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s