Education nationale : les nouveautés de la rentrée 2019

photo-educ

Ce post inaugure une série d’articles dans la dernière ligne droite avant les concours IRA 2019 en rapport avec les thèmes au programme de l’épreuve de dissertation. Au menu du jour : le système éducatif.

Les réformes du système éducatif s’enchaînent en effet à un rythme soutenu depuis quelques années maintenant.

Tour d’horizon des nouveautés de la rentrée 2019 qui verra la mise en oeuvre d’un certain nombre de mesures de la loi sur l’école de la confiance promulguée en juillet (voir aussi un précédent post : https://reussirlesconcours.org/2019/04/12/projet-de-loi-pour-une-ecole-de-la-confiance-retour-sur-les-points-importants-de-la-reforme/) :

La priorité donnée à l’école primaire accentuée

L’objectif  est de permettre à tous les enfants de maîtriser les savoirs fondamentaux en rééquilibrant l’effort budgétaire en faveur du primaire. Selon les mots du Ministre : « Une situation anormale a perduré pendant trente ans : alors que les dépenses françaises pour l’école primaire étaient inférieures à la moyenne des pays de l’OCDE, celles pour l’enseignement secondaire étaient supérieures à cette moyenne »,

À partir de cette année, l’âge de l’instruction obligatoire est abaissé à 3 ans, au lieu de 6 ans jusqu’à présent. 97 % des enfants étant déjà scolarisés en école maternelle, 26 000 élèves supplémentaires sont concernés. Autre mesure, l’amélioration du taux d’encadrement en premier cycle. Amorcé à la rentrée 2017, le dédoublement des classes de CP et de CE1 des quartiers défavorisés (REP et REP+) se finalise en cette rentrée. L’ensemble des 300 000 enfants concernés est désormais réparti dans ces classes limitées à 12 élèves. Selon le ministère, 10 800 classes ont au total été créées. Le dispositif doit progressivement s’étendre aux classes de grande section des mêmes zones dès la rentrée 2020. À terme, l’ensemble des classes de grande section, CP et CE1 de l’Hexagone devraient voir leurs effectifs limités à 24 élèves. Troisième mesure, annoncée par Emmanuel Macron, aucune école ne sera, à partir de cette année, fermée sans l’accord du maire. Enfin, 2 300 postes de professeurs des écoles ont été créés.

 

La réforme du baccalauréat enclenchée

Elle est amorcée cette année avec la mise en place d’une nouvelle organisation en première. Les lycéens qui intègrent ce niveau cette année seront les premiers à l’expérimenter. Pour eux, plus de séries S, ES et L. En plus d’un tronc commun de 16 heures, ces derniers ont pu opter à la fin de la seconde pour trois spécialités d’une durée de 3 heures parmi au moins sept disciplines proposées, puis deux d’une durée de 6 heures en terminale. Les mathématiques, la SVT et les sciences physiques ont été regroupées dans un enseignement scientifique. Les lycéens ont aussi pu choisir une option dès la première. Un temps d’aide à l’orientation est prévu dès la seconde.

Le déroulement du bac est, lui aussi, entièrement revu. S’ils continueront à être évalués en français à la fin de la première, les lycéens ne passeront plus que quatre épreuves finales à la fin de la terminale, qui constitueront 60 % de la note finale de l’examen : la philosophie, les deux spécialités et un oral. Cette dernière épreuve, d’une durée de 20 minutes, reposera sur la présentation d’un projet élaboré à partir de la première et traitant d’un thème lié aux spécialités. Elle sera composée d’une présentation de ce projet et d’un échange avec les deux professeurs formant le jury. Les autres épreuves seront évaluées en contrôle continu et constitueront 40 % de la note. Pour apaiser les désaccords avec les enseignants, un comité de suivi a été mis en place pour prévoir des aménagements.

L’accueil des élèves handicapés

Cette année, 23 500 élèves en situation de handicap supplémentaires intègrent un établissement scolaire, venant s’ajouter aux 340 000 élèves déjà scolarisés. Pour les soutenir, 45 00 ETP (équivalents temps plein) d’accompagnants (AESH) ont été créés. Quelque 3 000 Pial (pôles inclusifs d’accompagnement localisés) ont été fondés pour apporter une réponse plus rapide et plus personnalisée aux problématiques de ces élèves.

 

L’amélioration des conditions de travail des enseignants amorcée

Après l’agression de plusieurs enseignants, le plan interministériel contre les violences scolaires est mis en œuvre dès septembre : effectifs de policiers renforcés autour des établissements difficiles, mise en place d’une convention Éducation nationale-Justice-Intérieur-Agriculture et Alimentation dans chaque département, instauration d’un référent violence dans chaque académie, simplification des procédures des conseils de discipline, renforcement des sanctions et possibilités d’affecter en classe relais les éléments les plus perturbateurs sans l’accord des parents sont autant de mesures destinées à renforcer la sécurité des enseignants.

Pour accompagner le personnel de l’Éducation nationale tout au long de sa carrière, un comité de suivi sera instauré. Côté formation, l’accent est mis sur la formation initiale et continue. Les Inspe (instituts nationaux supérieurs du professorat et de l’éducation) remplacent les anciens Espe, nationalisant davantage les enseignements avec pour mission de renforcer le lien entre théorie et pratique.

Enfin, le salaire des enseignants doit être revalorisé. Pour les professeurs de REP+, une nouvelle prime de 1 000 euros vient s’ajouter à une prime identique accordée en 2018. Les autres enseignants devront se contenter de 300 euros annuels d’augmentation.

 

Le développement durable intégré aux établissements scolaires

Pour répondre à la mobilisation lycéenne en faveur de l’environnement, plusieurs mesures ont été annoncées. Environ 250 000 écodélégués, désignés dans chaque classe de collège et de lycée, sont chargés de mettre en place les huit mesures concrètes formulées d’après le ministère en accord avec les élèves.

 

Source : Le Point, Anne-Noémie Dorion, article publié le 2 septembre 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s